Festival du Film Pastoral

Les Alpages sont célébrés durant 4 jours à Besse à travers 4 moyens métrages. La programmation démarre jeudi 30 juillet pour se terminer dimanche 2 août. A la fin du festival un jury désignera le film vainqueur.

Programmation

  • « Miren et Etivaz » le jeudi 30 juillet à 20h30
  • « Ta qué canté éra montanha » le vendredi 31 juillet à 20h30
  • « Brigade Loup » le samedi 1er août à 20h30
  • « Sur la Route des Bergers » le dimanche 2 août à 20h30

TARIF ADHÉRENTS: 3€ OU 10€ POUR LES 4 PROJECTIONS
TARIF NON ADHÉRENTS: 5€ OU 18€ POUR LES 4 PROJECTIONS
ENFANTS DE MOINS DE 14 ANS: GRATUIT

RÉSERVATION OBLIGATOIRE EN CLIQUANT ici (attention, nombre de place limitée!).

Résumé des films:

« Miren et Etivaz » Un film de Jeanne Bourgon « Miren » et « Etivaz » ce sont deux portraits de 26 minutes à la rencontre d’irréductibles producteurs de fromages fermiers au lait cru, au savoir-faire respectant encore les rythmes naturels. Entre liberté et combats quotidiens, ils cherchent un équilibre, qui reste fragile… Une quête en contrepoint à l’évolution de l’agriculture et des modes de consommation actuels

 » Ta qué canté éra montanha » Un film de Pantxika Maitia Quand notre société se projette de plus en plus vers une nature sans humain. Quand elle exige toujours plus de sécurité alimentaire avec un budget toujours plus serré. Quand la politique agricole commune installe la course à l’hectare par le jeu pervers des aides. Quand on apprend que la moitié des 3.400 agriculteurs de plus de 55 ans de notre département n’ont pas de succession connue. Quel regard portons-nous sur nos vallées ? Sommes-nous les témoins passifs d’un territoire qui se vide ? Ou voulons-nous être les acteurs d’un dessein commun et d’un espoir partagé…TA QUE CANTE ERA MONTANHA

« Brigade Loup » un film de Didier Laurent et Antoine de Changy. Plus de 10 000 prédations par an sur les troupeaux ! Au moins trois fois plus sur le gibier ! Il fallait tenter quelque chose pour contrôler l’expansion et la prédation toujours plus importante du loup ! C’est la tâche qui a été confiée à une équipe de terrain très particulière au sein de l’ONCFS : « la Brigade Loup ». Leurs missions sont multiples : cartographie du territoire, relevé de données et recherche d’indices, soutien aux éleveurs et tir du prédateur quand aucune solution de prévention n’a fonctionné.

 » Sur la route des bergers » Un film de Pascal Cardeilhac De Arles en Provence jusqu’au Valle Stura en Italie, les 520 kilomètres de la « routo » témoignent encore du temps où hommes et bêtes fuyaient les chaleurs du sud pour la fraîcheur de l’herbe des alpages. De nos jours, cet itinéraire que l’on appelle aussi le chemin des bergers n’est plus emprunté par les transhumants. Par où passe-t-il exactement ? Quels étaient les liens entre les bergers nomades et les locaux ? Où l’homme et la bête puisent-ils leur énergie pour avancer ? Autant de questions qui appellent des éclairages pour mieux comprendre les subtilités de ce chemin, de la marche et du métier de berger.

En partant à la rencontre de ceux qui font vivre la culture pastorale et en nous faisant partager sa passion pour la marche, l’historien que ce documentaire accompagne sur les anciennes drailles de transhumance ressuscite un chemin mythique, dans le somptueux décor des Alpes. Un hommage vibrant aux bergers d’hier et d’aujourd’hui.

« Ces animations ont été organisées dans le cadre du Plan Pastoral Territorial de l’Oisans, dispositif contractualisé entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Communauté de communes de l’Oisans »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s